1 Avoir une parole impeccable :
l’Épée du chevalier

L’épée est une arme à double tranchant : elle peut défendre ou trancher des chaînes ; mais elle peut aussi blesser ou tuer. La parole est justement l’épée du chevalier relationnel. Elle peut encourager, éduquer ou apporter la paix. Mais elle peut aussi déclencher des guerres ou répandre le poison de la rumeur.
Pour devenir un vrai chevalier relationnel, devenez conscient de votre parole, pour en acquérir la maîtrise progressive et n’en faire qu’un usage constructif. Appliquez ce seul accord pendant une semaine et voyez comment vous vous sentez le week-end venu. Miguel Ruiz dit qu’avec juste cet accord, on peut changer toute sa vie.
______________

“Pour devenir un bon Jedi, apprendre à manier le sabre-laser tu devras”, dirait maître Yoda :
Le premier pilier est la maîtrise du sabre laser

Ton sabre est comme ta parole, tu dois le manier avec prudence. Tes mots et tes phrases peuvent faire du bien, réconforter, donner de l’amour ou bien rendre triste, blesser et faire aussi mal qu’un coup de sabre. Alors que ta parole soit impeccable et positive!
______________________________________________________________________________

2 Ne rien prendre personnellement :
le Bouclier du chevalier

Le deuxième accord toltèque s’occupe de l’impact des propos des autres sur moi. Est-ce que je suis blessé par ce qu’ils disent de moi ?
Si, quoi qu’il arrive, je n’en fais pas une affaire personnelle, les paroles des autres ne m’atteignent plus : j’ai un bouclier. Ils continuent peut-être de dire des choses négatives à mon sujet… mais je ne le prends plus personnellement et n’en suis plus affecté.
Pour développer ce bouclier, commencez par trouver une personne dont l’opinion vous atteint et appliquez durant une semaine ce 2e accord à cette seule relation-là. Comment je réagis à ce que cette personne dit de moi ? Et si je prenais ce qu’elle me dit comme une information sur elle, plutôt que sur moi ?…
A savoir : si les piques des autres vous atteignent, c’est qu’il y a des trous dans votre bouclier : ce sont vos propres jugements envers vous-même. Une belle occasion de les reboucher !
________________

Le deuxième pilier du chevalier Jedi est la maîtrise de la Force

La colère est comme la force. Tu dois comprendre que la colère est quelque chose de neutre : ce n’est ni bien ni mal.
Ce sont tes paroles et tes actes qui déterminent si tu as basculé du cote obscur ou de la lumière.
______________________________________________________________________________

3 Ne pas faire de suppositions :
la Quête du chevalier

Tout chevalier a une quête. Dans le cas présent, c’est la vérité. Il n’est pas question de vivre dans l’illusion et les mensonges. Qu’est-ce qui nous maintient prisonniers d’illusions ? Nos suppositions.
Faire une supposition, c’est prêter une intention à autrui. Je te prête une intention. Une des miennes. Laquelle ? La plus lumineuse ? Non ! La plus négative possible. Puis je réagis aux intentions que je t’ai moi-même prêtées : je les prends personnellement ! Je fonctionne en circuit fermé. Le remède, c’est donc cette quête du vrai, du réel.
Pour mettre en pratique cet accord, choisissez une relation conflictuelle et demandez-vous : quelle intention je prête à cette personne ? Est-ce que je peux vérifier et lui parler, plutôt que de faire des suppositions ? Efforcez-vous durant une semaine de revenir à la réalité de cette relation.
________________

Le troisième pilier est de toujours chercher la vérité dans ta mission Jedi:
Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être.

Par exemple :
Si Dark Vador fait une crise de rage sur la planète Dagobah pour un bonbon, si tu cherches la vérité, tu trouveras peut être que la véritable cause ce n’est pas le bonbon mais un besoin de décharge de tension. Alors ne fais pas de suppositions, cherche toujours à savoir pourquoi et tu trouveras la vérité.
______________________________________________________________________________

4 Faire toujours de son mieux :
la Règle du chevalier

Le 4ième accord est la règle du chevalier. Cette règle va donc aussi s’appliquer aux autres accords. Je fais de mon mieux… pour avoir une parole impeccable, pour ne pas prendre les choses personnellement, etc… Dans tout ce que je fais, je m’efforce de faire de mon mieux.
Ça signifie évaluer chaque jour quel est ce « mieux ». Puis, éviter ET le perfectionnisme qui vous pousse à trop en faire et finit par vous épuiser, ET le laxisme qui vous incite à ne pas en faire assez et vous fait prêter le flanc aux remords. C’est être dans le juste.
Une règle sert à mesurer. Ce 4e accord vous permet d’évaluer à chaque instant la qualité de ce que vous vivez.
________________

Le 4ieme pilier est :
le chevalier Jedi fait toujours de son mieux

Attention, ton mieux sera différent jour après jour. Si tu n’as pas dormi de la nuit, le lendemain tu seras plus tenté par le cote obscur et donc ton mieux ne sera pas très haut. Mais c’est pas grave ce qui est important c’est que tu as décidé de faire de ton mieux. Les jours ou ton mieux sera haut tu pourras être dans la lumière, être beaucoup plus positifs et bienveillants. Ainsi, tu dois accepter que même si tu deviens un Jedi tu restes humain, tu ne seras jamais un droïde (Robot de science-fiction capable, grâce à l’intelligence artificielle, de remplir des tâches complexes, quasi humaines), tu auras des hauts et des bas. Il n’existe pas de parent Jedi parfait.
______________________________________________________________________________

5 Être sceptique mais savoir écouter :
le heaume ailé du chevalier

Rédigé douze ans après, le 5e accord vous protège des croyances infondées. « Ne me croyez pas » dit Miguel Ruiz, « ne croyez pas non plus les autres, et surtout ne vous croyez pas vous-même ! ». Autrement dit, sortez de la crédulité ! Faites preuve d’une saine dose de scepticisme. « …mais apprenez à écouter » : d’où les ailes du heaume au niveau des oreilles. Il ne s’agit pas de se fermer aux autres. Les écouter, oui ; les croire sans discernement, non.
Pour mettre en pratique cet accord, commencez par l’appliquer durant une semaine à une relation spécifique. Qu’est-ce que cette personne me dit ? Est-ce que c’est vrai ? Suis-je capable de l’écouter, sans nécessairement la croire ? Avec une saine dose de scepticisme ?

_________________

Le sens de la Vérité
est une capacité procurée par la Force permettant aux Jedi, aux Sith et autres sensitifs de détecter les mensonges.

Néanmoins, ce n’est pas un pouvoir magique : un esprit trop différent de celui de l’utilisateur est extrêmement difficile à lire et comprendre. Il est aussi impossible de repérer une déclaration fausse si l’auteur est lui-même de bonne foi. Tout aussi gênant, surtout dans le cadre d’une enquête, ce sens ne permet pas de savoir en quoi la déclaration est fausse, ni quelle est la vérité.

Enfin, une personne capable de maîtriser ses émotions peut facilement passer pour sincère. Jacen Solo, très compétent dans ce domaine, est capable de couvrir ses mensonges avec les vagues d’émotions opposées, correspondant à son discours, au point de tromper Luke Skywalker, l’un des Maîtres Jedi les plus doués en la matière. Cette capacité n’est cependant pas limitée aux défenseurs du Côté Lumineux : Palpatine trompa durant des années les sens du Conseil Jedi, malgré son identité de Dark Sidious, et il pouvait sentir le mensonge de ses serviteurs à des années-lumière, notamment ceux de Nute Gunray.

____________________________________________________________________________________

Voilà ! Une épée, un bouclier, une quête, une devise et un heaume ailé : vous avez dorénavant tout l’attirail du parfait chevalier toltèque pour vivre des relations impeccables !